Finances
Le budget 2021 en préparation

Finances
rapport

Le budget 2021 en préparation

Mardi 16 février dernier, avait lieu le Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) 2021 à la Communauté de Communes. Un exercice obligatoire auxquels les élus doivent se soumettre avant de voter le budget de l’année.

Qu’est ce que le DOB ?
Le budget d’une collectivité locale obéit à des règles strictes que vous pouvez (re)découvrir un peu plus en détail en (re)lisant le dossier de l’Écho Communautaire #67. Parmi elles, figure l’obligation pour les Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) tels que la Communauté de Communes d’organiser, dans les 2 mois précédents le vote du budget, un temps d’échange en Conseil : le Débat d’Orientation Budgétaire ou DOB. Au cours de celui-ci, sont notamment évoqués l’évolution des dépenses de fonctionnement (combien coûtent au quotidien les services ?), l’évolution du besoin de financement (a-t-on besoin de recourir à l’emprunt pour investir ?), les engagements pluriannuels envisagés et la gestion de la dette de la collectivité. Pour accompagner les élus dans leur réflexion, ceux-ci disposent d’un Rapport d’Orientation Budgétaire (ROB) qui dépeint le contexte économique global de la collectivité et analyse sa situation financière. Grâce à ce document, support des débats qui ont lieu lors du DOB, les élus sont ensuite en mesure de voter le budget avant le 15 avril de l’année.

Quelle situation pour le Sud-Est Manceau ?
Les grandes lignes du ROB 2021 évoquent des dépenses de fonctionnement du Sud-Est Manceau en hausse, notamment en raison de la prise de nouvelles compétences et de la construction de nouveaux équipements, qui génèrent des charges au quotidien. De l’autre côté, les recettes de fonctionnement évoluent peu, entre autres suite à la baisse des dotations de l’État pour participer au redressement des comptes publics. Le contexte national n’est par ailleurs pas favorisant. La crise sanitaire impacte en effet l’économie et donc les recettes de TVA, dont une partie est reversée aux communautés de communes en compensation de la suppression totale de la Taxe d’Habitation à l’horizon 2023.
Du côté de l’investissement, le Sud-Est Manceau est peu endetté mais les investissements réalisés ces dernières années (comme le dojo communautaire ou les voies douces) l’ont obligé à puiser dans ses réserves propres et sa capacité d’autofinancement est fragile. Pour 2021 et à plus long terme pour les années suivantes, les élus doivent donc trouver des pistes afin redégager de la trésorerie et ainsi pouvoir financer de nouveaux projets sans recourir de façon trop importante à l’emprunt. Lors du DOB, ils ont évoqué une rationalisation des dépenses de fonctionnement, le développement de la mutualisation entre collectivités, une réflexion sur l’adaptation de l’offre de services proposés, une meilleure priorisation des investissements ou encore le développement de la production d’énergies renouvelables. À voir quelles options seront retenues cette année lors du vote du budget le 13 avril.


En images

• Présentation du métier de responsable juridique
voir
• Aménagement du rond-point Zone de la Chenardière à Changé
voir

Zoom

Le centre de vaccination COVID-19 ouvre ses portes le 12 avril. La prise de rendez-vous débute le 7 avril.
Plus d’informations