Jeunesse
Des chantiers toujours très appréciés

Jeunesse
chantier challes

Des chantiers toujours très appréciés

Encadrés par le Centre Rabelais dans le cadre des activités d’été jeunesse de la Communauté de Communes, quatre chantiers argents de poche ont lieu en juillet et août. L’occasion pour près de 50 jeunes de s’occuper et de se constituer un petit pécule.

Les chantiers argent de poche en quelques mots
Lancés en Sud-Est Manceau en 2018 sur proposition de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale, les chantiers argent de poche entrent dans un dispositif bien précis. Il s’agit de proposer à des jeunes, âgés de 14 à 17 ans, des demi-journées de travail de 3 heures maximum, rémunérées 15€, sans excéder 50% de leur temps de congés et au plus 1 mois par an. “Dès son lancement, la démarche a tout de suite plu”, se souvient Claire Vaudron, responsable Animation Jeunesse au Sud-Est Manceau. 40 adolescents avaient candidaté en 2018 ; ils sont 48 cette année. D’ailleurs, plusieurs d’entre eux viennent à la suite d’un frère ou d’une sœur aînée, ou bien sur les conseils d’un ami. Preuve que le bouche-à-oreille fonctionne !

4 chantiers au programme
En Sud-Est Manceau, ce sont les mairies du territoire qui soumettent des projets et rémunèrent les jeunes. Ceux-ci ont par le passé décoré un mur d’école, des abribus, participé à un chantier de rénovation d’un bâtiment, revalorisé un monument aux morts… Pour 2021, quatre chantiers sont organisés sous la houlette des animateurs du Centre Rabelais. 2 fresques murales ont d’ores et déjà été réalisées, l’une au gymnase du COSEC à Changé, l’autre à la salle des Glycines à Brette-les-Pins. Pour diriger artistiquement les projets, le graphiste Laurent Pottier, qui était déjà intervenu sur de précédents chantiers, a été sollicité. Fin juillet, un groupe d’adolescents a construit un abri en bois destiné aux jeunes au stade de foot de Challes ; le dernier groupe est en cours d’intervention à Saint-Mars-d’Outillé afin de de réaliser des travaux paysagers.

Ils témoignent
Léandre, 15 ans, a participé au chantier de Challes. “Faire une activité professionnelle était très intéressant ; manier le bois, couler une chape, cela change de ce que l’on fait d’habitude ! Il y avait une bonne ambiance avec les autres jeunes, on venait de communes différentes et on s’est très vite bien entendus. J’aimerais recommencer l’an prochain”, révèle-t-il. Guy Fourmy, Maire de Challes, qui a encadré le chantier avec les animateurs toute la semaine, renchérit : “J’ai pris beaucoup de plaisir à travailler avec ces jeunes, c’était un exercice très enrichissant d’apprendre à leur transmettre mes connaissances en matière de construction. J’ai hâte que notre commune accueille un nouveau chantier !”
Vous l’aurez compris, les chantiers argent de poche sont bénéfiques pour toutes les parties prenantes. Les mairies font effectuer des travaux et sensibilisent les jeunes à des actions citoyennes, le Centre Rabelais noue des liens avec eux qui permettront éventuellement de les faire revenir sur d’autres activités, et les adolescents disposent quant à eux d’un petit pécule pour leurs loisirs. Tout le monde est gagnant !

En images

• Retour sur… la randonnée communautaire culturelle 2021
voir
• Dans les coulisses de l’Espace France Services
voir

Zoom

Le tout nouvel Espace France Services du Sud-Est Manceau vous accompagne dans la réalisation de démarches administratives en ligne.
Plus d’informations