Menu
Catégorie
Musique
Avec Bad Fat, ils travaillent leur rythme !
29 avril 2021 Actus

Musique

bad fat

Avec Bad Fat, ils travaillent leur rythme !

Si à l’extérieur, on ne voit plus les élèves de l’école de musique CitéZarts à l’œuvre en raison du contexte sanitaire, en interne l’apprentissage se poursuit. Et les professeurs tentent autant que possible de maintenir des projets originaux, à l’image de l’intervention du groupe Bad Fat auprès des apprentis percussionnistes il y a quelques semaines.

Un projet repensé

À l’origine, ce projet proposé par le SDEA (Schéma Départemental d’Enseignement Artistique de la Sarthe) et Superforma (association des acteurs des musiques actuelles en Sarthe) devait rassembler plusieurs écoles de musique sarthoises. Et puis il y a eu la COVID. “Plutôt que de tout annuler, nous nous sommes battus pour que des élèves du Sud-Est Manceau puissent quand même y participer dès cette année. Comme cela, si l’an prochain le projet voit véritablement le jour, ils auront déjà un pied dedans et seront motivés”, explique Denis Fontana, enseignant batterie et coordinateur scène. Le 27 mars, trois élèves apprentis batteurs ont ainsi eu la chance de rencontrer deux musiciens du groupe de hip-hop Bad Fat, un percussionniste et un soubassophoniste, afin d’apprendre avec eux à travailler le rythme différemment. Une deuxième séance est prévue 5 juin.

Des échanges stimulants

Au cours de la séance, les élèves ont pu s’essayer à différents instruments et utiliser un octapad, appareil hybride entre une batterie électronique miniature et une banque de son numérique qui peut jouer tous les sons que l’on souhaite en les déclenchant par un simple coup de baguette. “Mélanger la pratique acoustique et l’électronique était très intéressant pour eux”, indique Denis Fontana. Il ajoute : “normalement, ils devaient jouer séparément lors de la première séance et ensemble lors de la deuxième, mais ils ont été tellement attentifs et investis qu’ils ont réussi à jouer ensemble dès le 27 mars”. Et de conclure :”ce projet est positif pour tout le monde : pour les élèves qui peuvent sortir de l’ordinaire des cours, et pour les musiciens qui peuvent jouer avec eux dans cette période où leur activité est très limitée”.

Les commentaires sont fermés
*